FGF

Elim CAN 2019/ Guinée-Côte d’Ivoire : les entraîneurs face à la presse ce samedi

Elim CAN 2019/ Guinée-Côte d’Ivoire : les entraîneurs face à la presse ce samedi
Publié le 17/11/2018 à 12:26 | Par Debeck

A 24h du choc sous régional, Guinée -Côte d’ivoire, comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019, les deux sélectionneurs ont animé respectivement leurs conférences de presse d’avant match dans un réceptif hôtelier de la place et au siège de la fédération guinéenne de football .

Paul Put ( Coach du Syli ) “ je connais bien le football africain. On respecte la Côte d’ivoire. Ce match est un bon test pour nous, pour voir notre niveau .C’est un derby à tension où on va jouer la qualification. Nous allons tout faire pour arracher dès ce dimanche notre ticket de qualification pour la prochaine CAN prévue en 2019 au Cameroun “.

Naby Keita (Capitaine du Syli ) : “ physiquement j’aurai un peu de soucis, parce que je reviens de blessure. Je n’ai joué que 3 minutes en championnat la semaine dernière, mais cela ne veut rien dire. Mon club ne voulait pas me laisser venir, mais je leur ai dit l’importance de ce match. Ce match, il nous faut absolument le gagner, pour valider notre ticket de qualification à la coupe d'Afrique.

Ibrahim Kamara ( Coach des Eléphants de Côte d’ivoire ):

“ la Guinée a une bonne équipe. Elle a des qualités qu’on ne peut pas ignorer .Mais nous sommes venus à Conakry pour chercher le meilleur résultat pour se qualifier à la coupe d’afrique des nations de football.

Max Alain Gradel (Capitaine de la Côte d’ivoire ):” La meilleure des choses ici serait de gagner. C’est clair que si tu gagnes, tu repars avec trois points et tu passes premier du groupe. Après, on sait aussi que prendre un point ici ne serait pas mal”.




Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!

Commenter:

CONTACT

  • Cite chemin de fer | Commune de Kaloum,
    Conakry Republique de Guinee
  • guineefoot69@gmail.com
  • +224 623 63 60 14
© SAM-IT SOLUTIONS 2018 - Tous droits réservés